• Twitter Clean
  • Flickr Clean

« Treasure trove: Rita Matos Alves in Gluck’s Paride ed Elena » Opera Now 

« Una Contessa dall’innata eleganza e dal bel colore pervaso da una luminosa malincolia » Operaclick

« La pétillante Rita Matos Alves, au bel canto raffiné » M. Dumont-Mergeay, La Libre

« Une voix très riche : presque colorature dans l’aigu tandis qu’elle est charnue pour le médium grave » Olyrix


 

Originaire de Lisbonne, Rita Matos Alves habite à Bruxelles, où elle a effectué ses études au Conservatoire Royal de Musique auprès de Marcel Vanaud (Master avec Grande Distinction). 

Elle a poursuivi sa formation en tant que pensionnaire de l’Opéra Studio de Pise: Laboratorio Toscano per la Lirica, sous la direction du metteur en scène Andrea Cigni et des chefs d’orchestre Federico Maria Sardelli, Fillipo Maria Bressan, Elio Boncompagni et Guy Condette. Elle s’est perfectionnée lors de différentes Masterclass, données par Nadine Denize, Mya Besselink, Stephan Taylor, Valérie Guillorit, George Emil Crasnaru, Ileana Cotrubas et Montserrat Caballé. 

 

Rita est lauréate du Concours International de Chant de Marmande (France), du Concours Armel Opéra Festival (Hongrie) et du Concours International Montserrat Caballé (Espagne).

 

Récemment, Rita a chanté à l’Opéra de Rouen dans Tistou les Pouces Verts de Henri Sauguet (rôle Mme Mère), sous la direction de Paul-Emmanuel Thomas. Elle a également interprété le rôle de Clorinda (La Cenerentola de Rossini) au Teatro Verdi de Trieste, sous la direction de George Petrou. 

Par ailleurs, Rita a interprété le rôle de Mimi dans le spectacle Bohème (huis clos lyrique d'après l'oeuvre homonyme de Puccini), mis en scène par Daniel Donies, et donné à Bruxelles au Théâtre Mercelis et au Théâtre Poème, ainsi qu'au Château de Waroux (Belgique).  

 

En concert, elle s'est notamment produite à Lisbonne au Teatro da Trindade en récital et à Bruxelles (à l'Église des Minimes, au Palais Royal et aux Salons de la Mélodie).

Accompagnée par le théorbiste Jean-Luc Impe, elle s'est produite à La Vénerie (Bruxelles) dans un programme dédié à Monteverdi, dans le cycle « Echos: Musique & Pensées ».

 

Cette saison, Rita a également chanté Musetta dans la Bohème de Puccini, en tournée en Belgique; et a créé le rôle d’Antigone, dans la première mondiale de l’opéra « Antigone in the Dark », un monologue lyrique pour soprano et ensemble orchestral, du compositeur Stéphane Orlando et livret de Lorenzo Carola, sous la direction du compositeur et avec l’Ensemble Fractals. 

 

En concert, elle a chanté le Requiem de Mozart à Braine-l’Alleud, Waterloo, et différentes cantates de Bach avec la Chapelle des Minimes à Bruxelles.




 

Rita a fait ses débuts à l’opéra dans le cadre des Junge Oper Schloss Weikersheim (Allemagne), dans le rôle de Clorinda (La Cenerentola de Rossini), sous la baguette d’Alexandro de Marchi. 

Vibrante interprète des rôles mozartiens, elle a incarné La Contessa d’Almaviva (Le Nozze di Figaro) au Teatro Verdi di Pisa, Zerlina (Don Giovanni) au Château de Seneffe (Belgique), Pamina (Die Zauberflöte) à l’Abbaye de Neumünster (Luxembourg) et Susanna (Le Nozze di Figaro) à L’Academiezaal de Sint-Truiden et au Centre Culturel de Lommel (Belgique).

 

Parmi ses rôles interprétés, citons Elena (Paride ed Elena de Gluck) à l’Opéra Royal de Wallonie (Belgique) et au Teatro del Giglio di Lucca (Italie), Isabelle (L’Amant Jaloux de Grétry) au Théâtre Jean-Vilar et au Festival Royal de Théâtre de Spa (Belgique), ainsi que le rôle d'Atamira (L’Empio Punito d’Alessandro Melani) au Teatro Verdi de Pise (Italie), accompagnée par l’Ensemble Auser Musici sous la direction de Carlo Ipata. 

 

Elle a chanté le rôle de French Daughter (Death in Venice de Britten), sous la direction de Paul Daniel, au Théâtre Royal de La Monnaie (Bruxelles), au Grand Théâtre de Luxembourg et au Concertgebouw Amsterdam (Pays-Bas). 

 

Dans le cadre de l'opéra comique, Rita a interprété le rôle titre de La Belle Hélène (Offenbach), au Colisée de Roubaix et au Théâtre des Sablons de Neuilly (France), ainsi que Diane (Orphée aux enfers de Offenbach) et Simone (Mousquetaires au couvent de Varney) en Belgique et en France.

 

En concert, elle s’est produite dans des œuvres sacrées diverses (Bach, Zelenka, Caldara, Vivaldi, Händel, Haydn, Mozart, Rossini, Fauré, Mendelssohn, Schubert, Brahms, Rutter, Pärt), notamment au Bozar, à la Chapelle des Minimes, la Cathédrale St-Michel-et-Gudule et dans la Grande Salle du Conservatoire Royal (Bruxelles), ainsi qu'à la Cathédrale de Tournai (Belgique). 

 

Grande adepte de musique de chambre, Rita s’est produite dans différents programmes avec des instruments à cordes, ou petit ensemble, notamment à La Vénerie dans « Proust révisait par la musique » dans le cycle « Echos: Musique & Pensées » , au Musée des Instruments de Musique, au Festival Midi Minimes, entre autres…

 

En récital, Rita s'est produite en Italie (Teatro Verdi di Pisa, Festival Musica sotto la Torre (Pisa), Festival Pianistico della città di Carrara), au Portugal (Festival ao Largo de Lisboa, Festival Estoril Lisboa, Recreios da Amadora, Teatro Trindade…), au Luxembourg (Foyer Européen, Arca-Bertrange), et en Belgique (Festival de Lasne, Festival Été Mosan, Festival Midi Minimes, Zomer van Sint-Pieter, Aula Magna de Louvain-la-Neuve, Ferme du Biéreau, ArtBase, Rencontres Musicales Internationales d’Enghien, Théâtre Poème, Les Salons de la Mélodie…). 


Dans le cadre des Concertini du Théâtre Royal de La Monnaie (Bruxelles), Rita a interprété le rôle de The Little Cloud dans la création mondiale de la cantate Book of Thel de Piers Maxim, sous la direction du compositeur.